Produits La curiethérapie HDR La curiethérapie LDR La curiethérapie ophtalmique Les accessoires pour la curiethérapie Système de radiothérapie à rayons X Patients Curiethérapie Cancer de la prostate Cancer du sein Cancer gynécologique Partenaires médicaux Blog À propos Évènements Contact
patients hero image

Les patients Eckert & Ziegler BEBIG

Traiter efficacement par la radiothérapie

La radiothérapie utilise des rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses, la cellule cancéreuse agit différemment de la cellule saine. Elle se développe et se divise de manière désordonnée et elle ne mûrit pas autant qu’une cellule normale. Une tumeur détectée précocement peut être traitée efficacement par chimiothérapie, chirurgie ou radiothérapie.

La radiothérapie utilise des rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses qui ont une capacité de régénération beaucoup plus faible que le tissu sain.

Le cancer continue d'être l'une des maladies les plus graves et la deuxième cause de décès dans le monde: chaque année, plus de 11 millions de personnes reçoivent un diagnostic de tumeur et plus de la moitié meurent d'un cancer. Les types de cancer les plus courants sont actuellement: le cancer colorectal, le cancer du poumon, le cancer de la prostate et le cancer du sein. Toutes les maladies cancéreuses ne sont pas en phase terminale. Une tumeur détectée précocement peut être traitée efficacement par chimiothérapie, chirurgie ou radiothérapie.

Les sites tumoraux les plus couramment traités par radiothérapie comprennent: la prostate, le col de l'utérus, le sein, la tête et le cou, les poumons, les yeux et la peau. Il existe deux types de radiothérapie: la Radiothérapie Externe (EBRT) et la Curiethérapie. Les différences concernent la position de la source de rayonnement: pour la radiothérapie externe, la source est située à l'extérieur du corps, tandis que la curiethérapie utilise des sources radioactives placées précisément dans la zone sous traitement (autour ou à l'intérieur de la tumeur).

La curiethérapie HDR

Le traitement des cancers par Curiethérapie

La radiothérapie peut être subdivisée en thérapie externe et interne . La radiothérapie eterne consiste à délivrer le rayonnement depuis une source placée à l'extérieur du corps du patient à l'aide d'un accélérateur linéaire. Inversement, en curiethérapie on applique des sources radioactives directement dans la tumeur, permettant une dose élevée à la tumeur tout en épargnant les tissus sains environnants. Pour le patient, cela signifie des périodes de traitement plus courtes, moins d'effets secondaires et une récupération plus rapide.

Curiethérapie par implant permanent Bas Débit de Dose (LDR)
La curiethérapie par implant permanent signifie que de petites graines ou implants radioactifs (plus petits qu'un grain de riz) sont placés dans la tumeur ou dans le site de traitement, où ils restent en permanence. La dose de radiation reçue par la tumeur est forte. Avec le temps l’activité de la source radioactive décroît à presque zéro. Enfin, les graines restent inactives sans impact durable sur le site de traitement. La curiethérapie permanente est principalement utilisée pour le traitement du cancer de la prostate.
Curiethérapie par implant temporaire
En curiethérapie temporaire (curiethérapie à haut débit de dose), les sources sont placées dans ou à proximité de la tumeur pendant un temps spécifié (généralement quelques minutes) et à nouveau retirées par la suite. La durée réelle du traitement dépend de nombreux facteurs différents tels que l'intensité requise de l'administration de dose ainsi que le type, la taille et la position de la tumeur. La curiethérapie à haut débit de dose (HDR) permet au radiothérapeute de délivrer le rayonnement rapidement, principalement en ambulatoire. Les principales méthodes d'administration de la curiethérapie HDR sont le traitement interstitiel, intraluminal et le traitement intracavitaire. Pendant la radiothérapie interstitielle, des applicateurs tels que des aiguilles ou des cathéters sont insérés dans ou à proximité de la tumeur.
produit

Le cancer de la prostate

Irradiation continue à partir de sources implantées de façon permanente

Le cancer de la prostate survient lorsque les cellules de la prostate se développent de manière incontrôlable. Ces cellules en se multipliant peuvent former une ou plusieurs tumeurs dans la glande et peuvent se propager à d'autres parties du corps (métastases). Le cancer de la prostate est en général multifocal et peut prendre des années à se développer avant d'être suffisamment grand pour être détecté.

Prostatectomie radicale
La prostate, les vésicules séminales et les ganglions lymphatiques spécifiques à l'organe sont prélevés chirurgicalement (ouvert, laparoscopique ou robotisé). La prostatectomie radicale peut être réalisée sur un cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire et constitue un traitement hospitalier.
Thérapie hormonale
Cette méthode de traitement non chirurgicale consiste à ralentir la croissance du cancer de la prostate en privant le corps de testostérone (l'hormone sexuelle masculine). Ce n'est pas une procédure curative et est parfois associée à une radiothérapie externe ou à une curiethérapie.
Radiothérapie Externe
En radiothérapie, les cellules cancéreuses sont exposées à de fortes doses de rayonnement. Les cellules cancéreuses sont beaucoup plus sensibles aux rayonnements que les tissus sains. Il existe deux principaux types de radiothérapie percutanée:
Pendant la radiothérapie externe (EBRT), un accélérateur dit linéaire émet un faisceau de haute énergie sur le tissu tumoral ciblé. Le rayonnement externe du faisceau est administré en fractions quotidiennes cinq jours par semaine pendant environ six à sept semaines, ce qui nécessite des visites fréquentes à l'hôpital.
Pendant la thérapie par faisceaux de protons, des protons accélérés pénètrent dans le corps et déposent la dose prescrite dans la tumeur. Cette méthode de traitement nécessite plus de 20 fractions.
Curiethérapie par implant permanent - implantation de « grains » d’Iode 125
La curiethérapie par implant permanent (curiethérapie LDR) signifie que les petites sources ou implants radioactifs (plus petit qu'un grain de riz) sont placés dans la tumeur ou le site de traitement, où ils restent en permanence. Pour le cancer de la prostate diagnostiqué avant qu'il ne se soit propagé à l'extérieur de la prostate et dont le stade tumoral est T1 ou T2, la curiethérapie LDR devient de plus en plus le traitement de choix.  Au bout de 2 ans les grains restent inactifs sans impact sur le site de traitement. La curiethérapie par implant permanent est principalement utilisée pour le traitement du cancer de la prostate.
Curiethérapie HDR
Il peut être administré comme seul traitement (appelé monothérapie HDR) ou il peut être administré en plusieurs fractions ou utilisé en association avec une radiothérapie externe. La curiethérapie HDR s'est avérée très efficace à pratiquement tous les stades du cancer localisé de la prostate. 
La procédure de curiethérapie HDR est réalisée sous anesthésie dans une salle de radiothérapie spécialisée. Selon la taille de la tumeur, une série de longues aiguilles sont placées dans la prostate à l'aide d'un gabarit. Les sources utilisées sont soit des sources d’Ir 192 soit des sources de Co 60.
produit

Le cancer du sein

L’utilisation de la curiethérapie HDR en traitement conservateur du cancer du sein

L'une des options de radiothérapie les plus prometteuses et les plus efficaces pour le cancer du sein est aujourd'hui la curie therapie HDR. En ggénérale, il existe trois types de patients atteints de cancer du sein qui se qualifient pour la curiethérapie HDR, ceux qui ont un cancer du sein au stade précoce, ceux qui ont un cancer du sein localement avancé, mais pas de métastases, puis ceux qui ont un cancer du sein récurrent à la paroi thoracique (ces patients peuvent ne pas être candidats à une intervention chirurgicale ou choisir de ne pas subir de chirurgie).

Les avantages par rapport à la radiothérapie externe
La dureée globale du traitement est d'une semaine contre six à sept semaines pour l'EBRT. Donne d'excellents résultats cosmétiques. Il délivre une dose précise et hautement concentrée de rayonnement directement sur le lit de la tumeur après chirurgie, pendant une courte période. Réduit la dose de rayonnement et les dommages possibles aux organes adjacents tels que le cœur et les poumons. Faible risque de récidive du cancer.
produit

Cancer gynécologique (vaginal, utero vaginal, endomètre)

Pour les cancers de l'endomètre et du col de l'utérus

La source radioactive de haute activité est positionnée à proximité de la tumeur (curiethérapie intracavitaire) ou à l'intérieur de la tumeur elle-même (curiethérapie interstitielle), permettant à chaque séance de traitement d'être complétée en une à deux heures. Un avantage important de la curiethérapie HDR est qu’elle utilise des applicateurs spécifiques , ce qui permet des distributions de doses personnalisées basées sur la tumeur et l'anatomie du patient. Les avantages de la curiethérapie HDR dans le traitement des cancers gynécologiques sont: Le risque de rayonnement dans le rectum et la vessie est minimisé, le traitement peut être dispensé en ambulatoire en quelques jours., un traitement court et des temps de récupération offrent une commodité pour les patients ainsi que peu d'effets secondaires et de complications par rapport aux autres procédures de radiothérapie.

Cancer de l'endomètre et du col de l'utérus
Pour le cancer de l'endomètre et du col de l'utérus, la curiethérapie HDR est administrée à l'aide d'applicateurs intra-vaginaux spéciaux pour l'introduction de la source radioactive. Une fois le traitement terminé, l'applicateur est retiré et la patiente peut continuer sa journée. Les patients atteints d'un cancer du col utérin auront besoin de quelques traitements courts administrés sur quelques jours.
Cancer du vagin
Pour le cancer du vagin, l’applicateur cylindrique vaginal/rectal est un cylindre métallique avec un canal central. Après sa mise en place, il est connecté au projecteur de sources HDR où la source radioactive est stockée jusqu'au moment du traitement. Une fois le traitement terminé, le cylindre vaginal est déconnecté et retiré du patient. Le traitement dure environ une heure et la plupart des patients ne nécessiteront que quelques séances de traitement. Une fois le traitement terminé, la patiente peut continuer sa journée car ce type de traitement est extrêmement bien toléré.
produit